CENTENAIRE DE LA PAROISSE MARIE REFUGE DES PECHEURS DE MINLABA

 Discours du Recteur Bruno Ateba, SAC lors du Centenaire

Excellence Monseigneur Adalbert NDZANA, Évêque du Diocèse de Mbalmayo,
Monseigneur le Vicaire Général,
Monsieur le Curé,
Chers confrères dans le sacerdoce,
Chers Religieux et Religieuses,
Peuple de Dieu,
Loué soit Jésus-Christ !
1912-2012, il y a 100 (cent) ans que les Pallottins, mes confrères ont fondé cette paroisse Marie-Refuge-des-pécheurs (Ekembil besem).
Rendons grâce au Seigneur pour ces 100 (cent) ans, pour ce temps écoulé et empreint d'une riche histoire dans l'Église locale qui est à Mbalmayo.
Rendons grâce au Seigneur pour le travail et l'engagement apostoliques des Pères et Frères Pallottins, qui sont les fondateurs de cette paroisse.
Permettez-moi un bref rappel historique en ce jour d'action de grâces.
C'est le 4 février 1912 que le Père HENNEMANN, gravissait avec le Père GRÄN et le Frère JUSTUS les hauteurs de Minlaba pour y planter la croix et avec elle la religion du Christ. C'est cette même année d'ailleurs que le Père HENNEMANN reçut du Saint-Siège la nomination épiscopale. Il devint par la suite évêque du Cap en Afrique du Sud (Kapstadt). Ce départ, pourtant ne ralentit en rien le développement à Minlaba, d'autant plus que du renfort arriva avec les Pères KRÄMER,

WELLER et ZEUS. Ce dernier fut le dernier supérieur de la communauté. Les Frères WOBBE et ROBERT y travaillèrent aussi.
Survint alors la Première Guerre Mondiale avec les conséquences que l'on sait pour la colonie qu'était alors le Cameroun. C'est le 20 janvier 1916 que les militaires Anglais occupèrent Minlaba. Les Pères et les Frères Pallottins durent se retirer. Ils confièrent les clefs de la Mission au catéchiste Joseph BENGONO. Le Père ZEUS lui recommanda de les garder jusqu'à l'arrivée d'autres prêtres ; il exprime son espoir de voir revenir les Pallottins au Cameroun même après des années.
Le Père BAUMANN ancien missionnaire pallottin au Cameroun a raconté à Monsieur l'Abbé Jean AMOUGOU que « les soldats Anglais, quand ils sont arrivés à Minlaba, cherchaient du trésor dans la Mission, et les catéchistes répondaient : Il est là. Les Pères et les Frères Pallottins l'ont bien laissé, ce n'est ni or ni argent, ni porte-bonheur. C'est la foi. Qu'on ne le cherche ni dans les presbytères ni dans les maisons… Il est dans le cœur des hommes, il est dans le cœur des chrétiens.»
C'est dans le sillage de ces premiers missionnaires Allemands qu'aujourd'hui, ensemble, nous continuons l'histoire de cette Église locale, dont la mission est toujours d'annoncer, par nos paroles et surtout par nos actes, l'évangile de Jésus Christ, chemin de bonheur proposé à tous.

Comme un être cher, cette vénérable paroisse ne mérite-t-elle pas quelques éloges de notre part, un poème par exemple ? Je pense pour ma part que oui ! Et vous également !
Je voudrais donc lui dire :
Chère église et vielle dame de Minlaba
Tu as 100 ans aujourd'hui, 100 ans de vie et d'envie
T'écrire un poème d'anniversaire pour tes 100 ans
Un discours pour ta fête, un message d'amitié et de tendresse
Pour te souhaiter un Joyeux Anniversaire en rimant
Tous nos vœux pour l'anniversaire de tes cent ans
Vœux de bonheur et de vitalité jusqu'à tes prochains deux cents ans
Tu fais partie des centenaires, tu restes une bonne vivante à cent ans
Le jour de ton d'anniversaire de tes 100 ans, est une fête partagée
Nous sommes tous là pour toi pour te dire combien tu es aimée
Notre présence massive et cette action de grâce sont une preuve de notre amitié et notre reconnaissance
Bon anniversaire sincèrement et n'oublie pas que tu es entourée et seras toujours entourée jusqu'à la célébration de ton bicentenaire.
Joyeux Anniversaire et Bonne fête pour l'anniversaire de tes 100 ans !!!