PREMIERE CONSECRATION RELIGIEUSE

 CONSECRATION RELIGIEUSE

Il est déjà de coutume dans la Société de l'Apostolat Catholique d'avoir une journée entièrement dédiée à la première consécration religieuse et temporaire des confrères qui sont au terme de leur deuxième année de noviciat. Ainsi, en ce 21 septembre 2013, cet évènement s'est voulu un peu particulier par les célébrations du martyre de saint Matthieu, les 25 ans de consécration religieuse du Père Thaddée MBOCK et la consécration temporaire des Frères Robert MANDENG, Bertrand BASSOAKEN, Jean Paul BEYOKOL, Etienne BIAKOLO NKOA et Serge Edouard OWONA. Nous voulons ici faire un flash back sur la dite journée en nous intéressant beaucoup plus à la célébration eucharistique qui a été le point central même de l'évènement.

C'est à 10h 00 que celle-ci a débuté à la grande salle de l'Institut de Philosophie Saint Joseph-Mukasa. Comme célébrant principal, le Père Bruno ATEBA EDO, Supérieur de la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigéria avec un bon nombre de concélébrants. L'homélie qui a été délivrée par le père Dominique ZÉ KOUNDI fut riche et profonde en ce sens que, par des métaphores et des petites histoires, le Père a exhorté l'assemblée en général et les élus du jour en particulier à prendre l'envol pour une aventure avec le Christ leur seul guide et leur Maitre. Pour y parvenir, ils n'ont qu'à s'inspirer des expériences spirituelles de quelques grands Saints à l'instar de François d'Assise, Vincent PALLOTTI et surtout le Saint du jour, Matthieu, qui a tout donné pour la cause du Christ pour tout recevoir. La célébration s'est poursuivie avec la consécration temporaire (d'un an) devant le Père Bruno AEBA EDO, qui, à son tour, leur a remis distinctement l'habit et la loi de la Société de l'Apostolat Catholique. L'habit de la Société leur sera signe et témoignage au milieu du peuple de Dieu, du service particulier qu'ils sont appelés à remplir dans l'Eglise. La loi leur permettra de mieux apprendre à assimiler l'esprit et à en vivre avec fidélité.

La célébration s'est achevée par deux allocutions : d'abord celle du représentant des nouveaux profès et celle du Supérieur Régional. Puis, une séance photo et un partage fraternel d'un verre d'amitié ont permis à tous de rentrer de la Maison Heinrich VIETER pleins de joie et de bénédictions.
Fr. Bérenger Augustin ESSOMBA, sac