PROFESSION PERPETUELLE 2012

 BIENVENUE DANS LA FAMILLE PALLOTTINE

La vision prophétique de Saint Vincent Pallotti au sujet du développement de la Société qu'il a fondée n'est pas prête d'être révolue. Car, ce 29 juin 2012, date au cours de laquelle l'Eglise Catholique célèbre la solennité des Apôtres Pierre et Paul, la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigéria s'est enrichie de six (6) nouveaux membres qui ont émis au sein de l'union de l'Apostolat Catholique, leur Consécration perpétuelle. Il s'agit de cinq confrères Camerounais : Abraham OLAMA MBIDA, Albert ESSOMBA FOUDA, Albert Patrick ZOLO, Clément NGOLOGO ELOUNDOU, Serge Didier MBIA, et un confrère Rwandais : Jean-Marie Vianney NIZEYIMANA. Le Frère Clément NGOLOGO ELOUNDOU est un candidat Frère et il est honoré d'être le troisième Frère Pallottin perpétuel de la Région Sainte Trinité Cameroun-Nigéria à la suite des Frères Laurent Messi et Evariste Djontu.
La cérémonie a débuté à 17 heures et elle s'est déroulée à la paroisse Saint Vincent Pallotti de Nlongkak sous la présidence du Père Bruno ATEBA EDO, Supérieur Régional des Pallottins au Cameroun et au Nigéria. Il était accompagné d'une vingtaine de prêtres, des diacres ainsi que de nombreuses religieux et religieuses, sans oublier les fidèles laïcs. Le Père Bruno a situé le motif de la présence de tous à cette célébration à savoir : soutenir nos six confrères qui s'engagent définitivement par leur consécration au Seigneur : « Nous sommes venus les entourer de notre prière en compagnie des deux grands piliers de l'Eglise que sont les Apôtres Pierre et Paul ». La liturgie a respecté les textes de la solennité à savoir : les Actes des Apôtres, (Ac 12, 1-11) en première lecture, la Deuxième Epître de Saint Paul Apôtre à Timothée, (2Tm 4, 6-8.16-18) en deuxième lecture, et l'Evangile selon Saint Matthieu (Mt 16, 13-19). La présentation des candidats a été faite le Père Joseph Jules NKODO, Recteur du Théologat Pallottin et Responsable de la formation.

Dans son homélie, le Père Bruno a d'abord salué et félicité les familles de chaque confrère qui se consacrait. Puis, il a rappelé qu'en fêtant les Apôtres Pierre et Paul, la liturgie nous invite à méditer sur notre rôle dans l'Eglise. Il a alors posé la question de savoir entre Pierre et Paul, qui est le plus important ? Et la réponse apparait que le plus important n'est ni Pierre ni Paul, mais le plus important est la conjonction de coordination « Et » qui les unit malgré les différences qui les caractérisent. Pierre est un grand Apôtre, membre du collège des douze, pécheur de profession, il a vécu avec Jésus et il est l'Apôtre des Juifs, des circonscris. Paul est apôtre par son apostolat, il est un pharisien intellectuel, il est l'apôtre des païens, et c'est le « Et » qui les unit et ce « Et » c'est le Christ qu'ils suivent tous. Car Jésus est « et » pour Pierre « et » pour Paul. De même, Jésus est « Et » pour le Prêtre Pallottin « Et » pour le Frère Pallottin. Le but de notre congrégation est la fin apostolique qui associe prêtres et frères dans la diversité des charges. Dans la Société de l'Apostolat Catholique, les Frères peuvent occuper toutes les charges à l'exception de celles qui exigent le sacerdoce. Voilà pourquoi le dénominateur commun entre Pères et Frères Pallottins c'est la consécration. C'est la conjonction de coordination « et » qui les unit dans le Christ qu'ils suivent tous.
Le Père Bruno est aussi revenu sur les deux manières par lesquelles le Christ est présenté dans l'évangile du jour : d'abord, il se présente de manière externe pour la plupart des gens. Voilà pourquoi on le considère comme une personne religieuse supplémentaire. Mais la deuxième manière présente le Christ comme le Messie selon la confession de foi de Pierre. La réponse de foi de Pierre est un don de Dieu et non pas le fruit de la raison humaine. C'est la foi qui conduit à la suite du Christ et elle s'exprime dans l'Eglise. Car Jésus ne dit pas « Pour toi, qui suis-je ? » mais il dit « Pour vous, qui suis-je ? ». Ceci montre que c'est l'ensemble qui est interrogé puisque toute communauté est capable de dire quelque chose sur Jésus. Voilà pourquoi le Christ utilise le mot « Eglise » qui signifie « Assemblée » qui chemine ensemble. De même que Pierre a confessé la foi en Jésus et qu'il a reçu les clés « pouvoir » de l'Eglise, de même, chaque confrère consacré comme Pallottin doit suivre le Christ, renforcer sa foi, suivre Jésus dans la communion avec les autres car « quiconque marche seul court le risque d'avoir une fausse image du Christ ». Chacun doit alors aimer l'Eglise et la Communauté Pallottine qui engendrent chacun dans la joie et font découvrir la beauté de l'amour du Christ. Ce qui implique une véritable insertion là où chacun est envoyé en mission et un amour pour les sacrements de l'Eglise qui sont signes et moyens de Salut.

Dans leur mot de remerciement, le Frère Clément NGOLOGO ELOUNDOU a présenté leur consécration comme l'aboutissement de plusieurs années de formation. Ils ont dit merci à Dieu, à la Société de L'Apostolat Catholique, à leurs formateurs (encadreurs), à leurs parents et à tous les bienfaiteurs. Ils ont présenté à la miséricorde de Dieu, leurs parents défunts. Après la célébration, un cocktail a été offert au jardin de la paroisse Saint Vincent Pallotti de Nlongkak.

Fr. MODEGOAN NDJEMBIE STEPHANE