RAPPORT DE L'ASSEMBLEE REGIONALE 2013

L'an 2013, du 15 au 19 avril, s'est tenu au Centre Jean XXIII de Mvolyé l'Assemblée Régionale des pallottins de la Région Sainte Trinité Cameroun/Nigéria sous la coordination du Père Bruno ATEBA EDO, Recteur Régional. Dès le début des travaux, le Régional, s'appuyant sur les numéros 91 et 111 de la Loi de la Société de l'Apostolat Catholique, a rappelé les tâches primordiales d'une Assemblée Régionale. Il ressort que cette dernière est une instance qui permet d'examiner la vie d'une entité et de programmer de nouvelles initiatives d'apostolat.

La feuille de route comportait plusieurs articulations. D'abord, le rapport annuel du Père Régional. En onze points, le Père est revenu la vie globale de la Région. Le premier point portait sur l'ouverture de l'année jubilaire ainsi que la présentation générale des membres de la Région. Elle est composée de 132 membres dont 68 à consécration perpétuelle et 51 à consécration temporaire, 13 postulants et novices. Le deuxième point était consacré aux défis de la formation des confrères étudiants qui sont à la fois la fierté et le souci de la communauté ainsi que de nos confrères rentrés subitement d'Afrique du Sud. La formation constituait la 3e station. Elle est un champ d'apostolat important. On doit promouvoir une formation de qualité et introduire de nouvelles réalités dans la formation. Il encourage la collaboration dans la formation au même titre que la formation spécialisée.

Puis, le Recteur régional a abordé la question de la pastorale. C'est un champ d'apostolat qui doit conduire à l'UAC. Il interpelle les confrères à plus de collaboration dans les missions pour aider au décollage de la Région. Ainsi, il propose que les paroisses de ville puissent donner un million par an et celles des villages 250000FCFA. Ensuite, il est revenu sur la question de l'autofinancement. La Région a mis sur pied une structure pour la recherche des bienfaiteurs à savoir le Secrétariat des Missions. Il est convaincu que l'esprit de solidarité nous aidera à nous développer. En plus, il a remercié tous les responsables des différentes commissions (UAC, SAC, pastorale et formation…). Il a présenté la vision et les priorités de la Région à savoir la collaboration avec les autres entités ; la collaboration avec les sœurs pallottines est à développer ; la maison régionale avec les structures d'accueil ; la formation spécialisée ; le discernement commun pour l'apostolat au Nigéria ; interpellation pour une bonne gestion des biens de la communauté, l'assainissement des finances ; la création des œuvres pauvres ; l'apostolat de l'adoption des enfants et l'exploitation des différents terrains.
Le huitième point a consisté à un compte rendu de la rencontre des supérieurs majeurs tenus à Yamoussokro avec certaines résolutions. Recruter les étudiants là où nous exerçons ; ouverture du noviciat francophone au Cameroun en 2014

faire la formation dans un esprit d'unité ; faire de nos maisons de formation des maisons de formation internationale.
Le neuvième point était basé sur les événements de la Région. Il a retracé les grands moments de célébrations festives et de vie spirituelle sans oublier les distinctions honorifiques accordées à nos deux confrères : les Pères Olivier Paulin AWOUMOU et Jean Bertrand ETOUNDI.
Une réflexion était au cœur du dixième arrêt du Recteur régional. Il nous recommandait de prendre le temps pour bâtir notre relation avec Dieu et nos confrères. Les remerciements ont marqué la fin de son propos. Au terme, il y a eu des débats.
Le deuxième exposé de la journée était le rapport des économes. D'abord le père Gabriel EKANI qui nous a parlé de la comptabilité générale de la Région ainsi que quelques recommandations : arrêter une redevance proportionnelle des paroisses et œuvres de la Région ; confier les missions à ceux qui ont la ferme volonté et le souci du développement de la Région ; s'orienter vers les études profanes ; chercher des stages de vacance générateurs de revenus et bien d'autres. Quant au vice économe, le père Denis, il a présenté la situation du compte bloqué représentant le versement des salaires des confrères de la Région. Après cela, il a donné la situation financière du groupe scolaire Henri Vieter, échéance 2011-2012 ainsi que le bilan partiel de l'exercice 2012-2013. Il a également fait mention des apports extérieurs pour le financement de certains projets de l'école à l'instar du forage et du parrainage des enfants démunis. Puis, il y a eu des réactions de l'assemblée.
S'en sont suivis, les rapports de toutes les œuvres, communautés et paroisses pallottines de la Région. Il ressort que la situation financière de la Région est critique vue les difficultés rencontrées. A cet effet, l'Assemblée régionale a adopté quatre recommandations :
1. Pour le bon fonctionnement de nos Œuvres propres, l'Assemblée Régionale demande au Conseil de la Région :
• D'établir l'organigramme de chaque œuvre
• De définir les tâches de chaque instance de l'œuvre
• De fixer et de veiller au respect de la tenue des conseils d'Administration de chaque œuvre.

2. L'Assemblée Régionale demande au Conseil de la Région de veiller à ce que les Toutes les œuvres dont nous avons la charge contribuent annuellement à la vie économique de la Région selon les quotas ci-après restant saufs les versements des intentions de messes des paroisses de ville : Paroisse de Nlongkak, 1 500 000 ; Paroisse de Mfoundi-Assi, 1 500 000 ; Paroisse de Bafoussam, 500 000 ; Paroisse de Doumé, 200 000 ; Paroisse de Nitoukou Nebassel, 150 000 ; Paroisse de Grand Batanga, 75 000 ; Paroisse d'Elat-Minkom, 250 000 ; Paroisse de la Basilique, 1 000 000 ; Paroisse d'Abong-Mbang, 150 000; Paroisse de Douala, 1 500 000 ; Centre Jean XXIII, 1 000 000 + le bénéfice.. Cosado 1 000 000.
Cette disposition sera étendue aux œuvres et paroisses futures ou actuelles dont nous n'avons pas encore tous les éléments de fonctionnement.

3. L'Assemblée Régionale décide de la construction d'un Collège avec internat à Leboudi. Pour ce faire, elle mandate le Conseil de la Région par le biais du Secrétariat des Missions d'élaborer clairement ce projet et d'en rechercher les financements principalement par voie d'emprunt bancaire dans les six mois qui suivent.

4. L'Assemblée Régionale demande vivement au Conseil de la Région de veiller, par des visites régulières des communautés locales, à ce que les confrères travaillant dans un même champ d'apostolat, œuvrent dans la discipline et le respect mutuel en respectant scrupuleusement, chacun sa description des tâches et les normes élémentaires de la vie communautaire pour la bonne marche de nos communautés et l'épanouissement mutuel.
D'autres points ont été abordés :
D'abord, le Père Jérôme MOUSSI BEA a annoncé se mettre de nouveau à la disposition de ses supérieurs après avoir un long temps de mise en disponibilité.
Ensuite, le cas de l'assurance vieillesse. Il a été que nous continuions avec l'assurance et que les œuvres et les maisons de formation la payent pour leurs membres.
Pendant l'assemblée, les membres ont fait une excursion à l'Elat Minkom. Celle-ci a permis aux uns et aux autres de mieux connaître Menupallo, cette œuvre qui est propre aux pallottins.
Enfin, l'assemblée s'est terminée par une évaluation de tous les membres présents ; et les informations du Père Régional.